Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Welcome!

Hello, je suis Campanita. Juste un petit blog pour partager mes petits gribouillages ainsi que mes impressions sur le monde...

***

Vous pouvez emprunter les images de mes peintures et dessins, mais veuillez me créditer si vous le faites.


Vous cherchez un article en particulier? Par ici!


...ou par-là!

Voyons ce qui se raconte dans la jouebosphère...

Word of God

"I'm a geek. I'm a writer. I spent all of my time in my childhood obsessing about Sherlock Holmes and Doctor Who. I was alone, I was an outsider — what do you expect? I was that bullied kid at the back of the class weeping for loneliness. I don't think, generally speaking, people become writers because they were the really good, really cool, attractive kid in class. I'll be honest. This is our revenge for people who were much better looking and more popular than us. I was a bit like that, I suppose."

Steven Moffat

"De longues recherches m'ont menée à ce constat. : l'aliment théologal, c'est le chocolat. Je pourrais multiplier les preuves scientifiques, à commencer par la théobromine, qu'il est seul à contenir et dont l'étymologie est criante. Mais j'aurais un peu l'impression d'insulter le chocolat. Sa divinité me semble précéder les apologétiques. Ne suffit-il pas d'avoir en bouche du très bon chocolat non seulement pour croire en Dieu, mais aussi pour se sentir en sa présence ? Dieu, ce n'est pas le chocolat, c'est la rencontre entre le chocolat et un palais capable de l'apprécier."

Amélie Nothomb in Biographie de la faim


Death Note : another note
--> L'affaire B.B. des meurtres en série de Los Angeles

Pour les fans de Death Note qui n’ont en pas encore eu assez, il y a deux histoires romancées consacrées au personnage de L (mais sans Raito). La première a vu le jour sous la plume de Nisio Isin et narre la rencontre entre le célèbre détective et l’agent du FBI Naomi Misora qui collaboreront lors d’une enquête aux Etats-Unis peu avant l’affaire Kira.


Après une note qui donne dans l’idée que le narrateur est Mello (bien que cela ne soit pas confirmé), on plonge dans un mystère où une série de personnes n’ayant apparemment aucun lien entre elles (si ce n’est qu’elles ont les mêmes initiales) sont assassinées. Naomi se met à enquêter sur cette affaire sous les ordres de L, bien que celui-ci communique exclusivement par téléphone avec elle et ne se montre jamais…quoi que…Lors de ses recherches, Naomi tombe sur un individu étrange à la posture voûtée, aux cheveux noirs en bataille et aux yeux cernés…le portrait craché de ce que nous autres lecteurs avons de L pour l’avoir vu ainsi dans le manga, d’autant plus qu’il se présente comme étant Ryûzaki. Bien que Naomi ne le sache pas, elle. Après quelques réticences, elle accepte de collaborer avec lui pour démasquer le meurtrier.

Pour un simple morceau d’univers étendu, ce roman n’est pas mal. Je regrette un peu l’absence de Raito, même si je pense qu’il n’est plus possible d’écrire sur lui (le manga avait donné une fin satisfaisante le concernant), la tension entre lui et L était sans nulle doute ce qui faisait le piquant de Death Note. En outre, le manga avait la particularité de nous donner le point de vue du coupable et non celui de l’enquêteur, nous donnant l’impression de mieux connaître Raito que L, nous faisant même adhérer à sa cause par moments.

Ici, on est plus dans le whodonit classique, on essaie d’élucider une affaire, point. Et si Naomi est très sympathique, elle n’a certes pas le charisme et la complexité des deux protagonistes du manga. De même, on ne retrouve pas le questionnement sur la justice ou le complexe de Dieu  que L et Raito incarnaient chacun à leur manière.

Mais l’intrigue est prenante, l’énigme intelligente et c’est un bonheur d’avoir à nouveau affaire à la sournoiserie de L. Beyond Birthday est un petit plus dans cet univers.

Ecrit par Campanita, le Vendredi 14 Octobre 2011, 20:00 dans la rubrique "Critiques bouquins".