Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Welcome!

Hello, je suis Campanita. Juste un petit blog pour partager mes petits gribouillages ainsi que mes impressions sur le monde...

***

Vous pouvez emprunter les images de mes peintures et dessins, mais veuillez me créditer si vous le faites.


Vous cherchez un article en particulier? Par ici!


...ou par-là!

Voyons ce qui se raconte dans la jouebosphère...

Word of God

"I'm a geek. I'm a writer. I spent all of my time in my childhood obsessing about Sherlock Holmes and Doctor Who. I was alone, I was an outsider — what do you expect? I was that bullied kid at the back of the class weeping for loneliness. I don't think, generally speaking, people become writers because they were the really good, really cool, attractive kid in class. I'll be honest. This is our revenge for people who were much better looking and more popular than us. I was a bit like that, I suppose."

Steven Moffat

"De longues recherches m'ont menée à ce constat. : l'aliment théologal, c'est le chocolat. Je pourrais multiplier les preuves scientifiques, à commencer par la théobromine, qu'il est seul à contenir et dont l'étymologie est criante. Mais j'aurais un peu l'impression d'insulter le chocolat. Sa divinité me semble précéder les apologétiques. Ne suffit-il pas d'avoir en bouche du très bon chocolat non seulement pour croire en Dieu, mais aussi pour se sentir en sa présence ? Dieu, ce n'est pas le chocolat, c'est la rencontre entre le chocolat et un palais capable de l'apprécier."

Amélie Nothomb in Biographie de la faim


Synesthésie

Cet article ne concerne ni mes tableaux et dessins, ni mes dernières lectures. Non, cette fois il est question d’un fait que j’aimerais juste partager.

Il y a peu, j’ai découvert que j’étais synesthète. Je ne le savais pas, ou plutôt je n’y avais jamais fait attention de manière consciente, je l’ai appris un peu par hasard. Et si ça se trouve, vous allez peut-être découvrir que vous l’êtes aussi à la lecture de cet article.

«Ouais, mais, ça veut dire quoi synémachin?» pensez-vous, «C’est quoi, une maladie mentale, un pouvoir psychique?».

Eh bien, sachez tout d’abord que cet article n’a rien de scientifique, ce n’est même pas de la vulgarisation, c'est plutôt un simple témoignage, et je vous donnerai même à la fin des liens vers des sites plus professionnels. Mais grosso modo, la synesthésie est un phénomène neurologique qui fait que plusieurs sens sont connectés. Par exemple, certains synesthètes perçoivent les lettres de l’alphabet comme étant colorées. D’autres associent les couleurs à des sons, d’autres encore (comme c’est mon cas) représentent les nombres sur une carte géographique…

Bizarre, non ? Figurez-vous que près de 26 % des gens seraient atteints de synesthésie. Enfin, je n’aime pas le mot «atteints» car ça n’a rien d’une maladie. L’origine de ce phénomène serait quelques synapses (connections entre neurones) qui ne devraient pas être, entraînant des liens entre des zones du cerveau indépendantes.

Maintenant, vous devez vous demandez à quoi peut bien servir la synesthésie ? A rien. Non, franchement, ça ne sert à rien ! Dans la majorité des cas, ce n’est ni un handicap, ni un avantage intellectuel, ça ne cause ni problèmes psychologiques, ni sociaux ni rien. C’est comme la couleur des yeux : les avoir bleus ne signifie pas qu’on a une meilleure ou moins bonne vue que si on les avait bruns, ça ne sert à rien. Les synesthètes ne voient pas le monde de manière différente, plus belle, plus colorée, plus fascinante, plus poétique, ou que sais-je. D’ailleurs, la plupart d’entre eux ignorent leur particularité et n’y avaient jamais prêté attention avant qu’on ne le leur fasse remarquer. Je peux en témoigner : ça fait près de 25 ans que je suis sur Terre et pendant tout ce temps j’ai cru que tout le monde voyait les chiffres et les mesures de temps dans l’espace. Alors que non. Et j’ai eu des sales notes en math durant ma scolarité, comme quoi, ça ne m’a rien apporté. Et là, je sens venir les commentaires des mecs: "Ouais, normal, les filles et les maths..."

Il y a plusieurs types de synesthésie, comme dit ci-dessus. Et croyez-moi, les types autres que le mien me paraissent tout aussi étranges que le mien doit l’être pour un non-synesthète.

Liste (non-exhaustive) :

-Le type le plus répandu est la synesthésie graphème-couleur : les lettres de l’alphabet correspondent à des couleurs. Par exemple, certaines personnes voient les i bleus, les a rouges…Notez que chaque cas est différent, un synesthète ne voit pas la même chose qu’un autre.

-Le type son-couleur : idem que le précédent, sauf qu’ici, c’est le fa# qui est peut-être vert ou mauve.

-Le type lexical-gustatif : la personne a des sensations de goûts sur la langue en prononçant certains sons ou mots complets. Je voudrais en rencontrer un rien que pour savoir ce que mon prénom «goûte» selon lui!

-Le type personnification : apparemment très rare. C’est le fait d’attribuer une personnalité à des lettres, des chiffres, des jours de la semaine…Par exemple, le k est une femme, le t est sympa, le 5, on ne peut pas lui faire confiance,…A ne pas confondre avec les facteurs culturels, bien sûr, si vous craignez le 13 ou le 666, ça n’a rien à voir avec la synesthésie, et si le 42 vous paraît être incroyablement sympathique, c’est juste que vous êtes un geek^^.

-Le type nombre-espace ou numérique, que je cite en dernier, et qui est mon type. Ça consiste à voir les nombres et toutes sortes de mesures (le temps, l’âge, le poids…) comme représentés dans l’espace, le tout organisé comme sur une carte géographique, parfois avec des couleurs ajoutées. C’est peut-être le type le plus difficile à faire comprendre, aussi, puisque je suis une synesthète numérique, je vais en profiter pour vous illustrer tout ça avec mon cas, en espérant que ça sera assez parlant.


Voici comment je vois les nombres quand ils ne représentent rien d’autre que des valeurs mathématiques. Ceci est la carte complète, car en général, je ne la vois pas entièrement, je «zoome» sur la partie dont j’ai besoin. Vous remarquerez que plus la valeur est grande, plus la région est petite sur ma carte. J’imagine que c’est parce que j’ai commencé par apprendre à compter jusqu’à 10, puis jusqu’à 20, et à ce moment-là, j’avais compris comment faire une dizaine, donc, plus la peine de détailler les suivantes (et il est aussi possible que le fait que la langue française utilise des termes différents pour les unités entre 10 et 20 alors que la logique voudrait qu’on dise «dix et un» plutôt que «onze» a fait que j’aie du m’attarder plus sur cette dizaine quand j’apprenais à compter). De même, les centaines sont encore plus floues que les dizaines, et quand la valeur devient très grande, je ne me donne plus la peine de les dessiner en détails, car le principe est acquis. Idem pour les nombres négatifs, qui ne sont qu’un miroir des positifs, donc j’ai tendance à ne pas m’y intéresser. En ce qui concerne + et -, comme cela s’apprend beaucoup plus tard, je ne sais pas trop où je les vois, disons qu’ils «flottent» un peu au milieu du schmilblik.

Vous remarquez également le choix des couleurs. Je vois toujours cette carte sur un fond noir, avec les chiffres en jaune clair, et quelques fois en blanc.

Alors que, comme vous le voyez sur l’image suivante,pour le temps, c'est des dates en noir sur un fond blanc avec des colorations chaudes pour le passé, et froides pour le futur.

Alors, oui, je vois la vie de ma planète comme plus importante que celle de l'Univers tout entier, l'existence de mon espèce trop longue par rapport à ce qu'elle devrait être, le siècle et la décennie de ma naissance (1987) sont plus marqués que les autres, tout comme les années 90 qui représentent mon enfance. Ça fait un peu égocentrique, mais il se trouve que ma petite personne est le repère le plus fixe pour générer la construction de cette carte, c'est comme ça. Après l'an 2000, je vois la décennie  2001-2010, et quelques années après, mais c'est très flou. Le futur est un endroit inconnu, il me fait l'effet d'un océan mystérieux, l'Histoire qui a déjà eu lieu est comme la terre ferme et chaque nouvelle année produit un prolongement qui apparaît comme de la roche en fusion qui durcit dans l'eau froide.

On continue?

Comme vous pouvez le constater, je semble troublée à l'idée que les vacances d'été finissent...

J'ai lu que certains synesthètes numériques dessinaient également des cartes pour d'autres valeurs métriques, comme l'âge, le poids, l'argent, l'heure...Ce n'est pas mon cas, ou plutôt, je dirais que je les calque sur la première carte (ça explique peut-être pourquoi j'ai encore parfois le réflexe de penser qu'une heure vaut cent minutes avant de me reprendre une seconde plus tard).

Par contre, et je ne sais pas si c'est très répandu, mais j'ai aussi une carte des couleurs:


Et je vous rassure, je ne suis pas folle (enfin, peut-être que si, mais dans ce cas, c'est pour une raison bien distincte...)!


Remarques :

1) Ces images ne représentent pas exactement ce que je vois, car cela m’est impossible. Pour ce faire, il faudrait que je connecte mon cerveau à mon ordinateur avec un câble USB. Mais on n’est pas dans Matrix.

2) Mes cartes ne sont pas identiques à celles des autres synesthètes numériques. J’avais trouvé un article (mais je n’arrive plus à remettre la main sur le lien) ou quelqu’un avait lui aussi dessiné des cartes de sa synesthésie nombre-espace, et j’étais totalement perdue. C’était comme si mes cartes représentaient la Terre et les siennes Mars, si vous voulez.

Et pour conclure, quelques liens:

http://www.france-jeunes.net/lire-la-synesthesie-quand-le-monde-devient-colore-ou-sensuel-19304.htm

http://cerco.ups-tlse.fr/~hupe/synesthesie.html

http://www.synesthesie.info/



Ecrit par Campanita, le Samedi 13 Octobre 2012, 15:50 dans la rubrique "Divers".


Commentaires :

  Cari
Cari
14-10-12
à 17:51

intéressant, je viens d’apprendre un truc . Heureusement que ça n'a pas d'impact flagrant sur la vie réelle. Ca deviendrais un cauchemar pour les synestésistes 


  castor
castor
15-10-12
à 00:42

C'est marrant, je connaissais le terme, un des auteurs d'un webcomic que je lisais étant synesthète. (comme quoi même si on lit des trucs débiles sur Internet on peut en retirer quelque chose)



  Campanita
Campanita
15-10-12
à 10:48

Re:

Moi, j'ai appris l'existence du phénomène en lisant l'article Wikipedia sur The Big Bang Theory, et soi-disant, Raj serait synesthète. Je vais alors voir ce que signifie ce mot, et bim! tiens, je le suis aussi!


  Anonyme
19-01-15
à 16:24

Re:

exactement pareil!!
et en plus je suis chercheur en neuroscience, drôle

  Anonyme
19-01-15
à 16:25

Re:

*neurosciences

  createur site internet à marseille
30-08-13
à 14:49

Re:

C'est fou ce qu'on peut faire avec un ordi, bientot tout sera conçu par la création de site web... Sinon j'adore ton blog, bonne continuation à toi.
Sanie


  Maureen
22-04-17
à 15:17

Cartes numériques

Article très intéressant, je suis tombée dessus en cherchant des représentations de cartes numériques de synesthètes et ta carte numérique m'a frappé par sa ressemblance avec la mienne!! Par contre pour les autres c'est complètement différent. Je n'avais jamais entendu parler de cartes de couleur c'est fascinant ! :)