Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Welcome!

Hello, je suis Campanita. Juste un petit blog pour partager mes petits gribouillages ainsi que mes impressions sur le monde...

***

Vous pouvez emprunter les images de mes peintures et dessins, mais veuillez me créditer si vous le faites.


Vous cherchez un article en particulier? Par ici!


...ou par-là!

Voyons ce qui se raconte dans la jouebosphère...

Word of God

"I'm a geek. I'm a writer. I spent all of my time in my childhood obsessing about Sherlock Holmes and Doctor Who. I was alone, I was an outsider — what do you expect? I was that bullied kid at the back of the class weeping for loneliness. I don't think, generally speaking, people become writers because they were the really good, really cool, attractive kid in class. I'll be honest. This is our revenge for people who were much better looking and more popular than us. I was a bit like that, I suppose."

Steven Moffat

"De longues recherches m'ont menée à ce constat. : l'aliment théologal, c'est le chocolat. Je pourrais multiplier les preuves scientifiques, à commencer par la théobromine, qu'il est seul à contenir et dont l'étymologie est criante. Mais j'aurais un peu l'impression d'insulter le chocolat. Sa divinité me semble précéder les apologétiques. Ne suffit-il pas d'avoir en bouche du très bon chocolat non seulement pour croire en Dieu, mais aussi pour se sentir en sa présence ? Dieu, ce n'est pas le chocolat, c'est la rencontre entre le chocolat et un palais capable de l'apprécier."

Amélie Nothomb in Biographie de la faim


Doctor Who : Peter Davison Era
--> «An apple a day keeps the…ah, never mind!»


Être un jeune Docteur succédant au populaire Tom Baker, ce n’était pas facile. Et il a assuré, le petit blondinet. Five est présent sur trois saisons, et hérite de son prédécesseur comme compagnons Adric, Tegan Jovanka et Nyssa of Traken. Après eux viendront Vislor Turlough, Kamelion et Peri Brown.


Un proverbe anglais dit «An apple a day keeps the doctor away» («Une pomme tous les jours éloigne le docteur»). Proverbe que Five a tenté de ressortir avant de se reprendre : «An apple a day keeps the…ah…never mind!». De toutes façons, son végétal préféré, c’est le céleri, un signe évident de civilisation selon lui, même qu’il en porte une branche épinglée au revers de sa veste, et puis, comme ça change de couleur exposé au gaz praxi auquel il est allergique, c’est pratique. Il porte une tenue pour jouer au cricket et par ailleurs aime ce sport, et quelque fois des lunettes même s’il n’en a pas vraiment besoin, c’est juste que ça lui donne l’air plus intelligent.


Cette fois, pas de K-9, et pas de tournevis sonique (à part dans les premiers épisodes, ensuite de quoi cet accessoire sera détruit, les scénaristes jugeant que le Docteur s’en sortait trop facilement avec…moi, perso, je ne trouve pas, certes, ça aide, mais il utilise tout autant sa tête pour résoudre les énigmes), Five est un peu un McGyver de l’espace, il est du genre à s’en sortir grâce à une bouilloire et un morceau de corde…et ça c’est Ten qui l’a dit…oui, parce que Five a rencontré Ten une fois, dans un spécial de la nouvelle série, Time Crash, où nous avons le plaisir de voir Tennant et Davison dans le même TARDIS!


De manière générale, Five est un Docteur des plus doux et innocents (en apparence), seulement concurrencé par Eight à ce niveau. C’est vrai, regardez-le, il ne ferait pas de mal à une mouche ! Mais en fait, il y a pas mal de morts dans ses épisodes…

Mon avis sur ce Docteur:

Bon, d’accord, je vais essayer de surpasser mon aversion pour les légumes rien que pour toi, Doctor…puis, le céleri, je n’ai jamais vraiment détesté.

Mon avis sur les compagnons:

Je vous ai déjà dit dans l’article sur Four que je ne pouvais pas saquer Adric…ben, ici, ça ne s’arrange pas. Il est clandestin à bord du TARDIS mais chouine pour que le Docteur le ramène, fait son malin à tout bout de champs, et a parfois des réflexions déplaisantes envers Tegan et Nyssa. Je sais que des génies pas très modestes, il y en quelques uns dans la série, à commencer par le Docteur lui-même, mais, lui, il n'exagère pas son intelligence (qui est vraiment très grande). Nyssa aussi est une adolescente surdouée, mais elle ne se vante pas. Adric n'est doué qu'en maths, dans le reste, il est franchement bof bof, mais ça ne l'empêche pas de faire son Sheldon Cooper. Bon, d’accord, c’est un gosse, et ça explique sans doute en partie son comportement, et oui, je dois être subjective, mais…laissez tomber, je l’aime pas.

Nyssa of Traken (Sarah Sutton) me plait plutôt bien, en revanche. Elle vient de Traken, est jolie, intelligente, douce, mais ne la ramène jamais sur le fait qu'elle soit surdouée ou sur son rang (eh, sur sa planète natale, c'est une princesse!). Et certaines de ses tenues doivent provenir de la garde-robe d’une fée, j’en suis sûre.



Tegan Jovanka (Janet Fielding), qui a un accent australien (enfin, il paraît, je ne suis pas assez douée en anglais pour m’en rendre compte), une hôtesse de l’air d’Heathrow qui se retrouve dans le TARDIS parce qu’elle croyait que c'était une cabine de police et qu'elle s'est perdue en y entrant. Je l’aime un petit peu mais c’est tout. Elle a un peu tendance à se plaindre, mais elle est sympa et pas stupide.


Vislor Turlough (Mark Strickson), maintenant. Oui, je sais, c’est un prénom magnifique, n’est-ce pas? Je le surnomme Vivi. Je l’aime bien. Parce qu’il est roux, et que j’aime bien les roux. Il est un peu fou et n’a pas froid aux yeux, et j’aime bien les fous. Il est un peu dark, et j’aime bien les gens un peu dark. Au départ, c’était plutôt un ennemi du Docteur sous la coupe du Black Guardian, mais il s’est bien rattrapé. En tous cas, ça fait du bien d'avoir un compagnon qui n'est pas tout gentil et qui essaie de temps à autre de comploter contre le Docteur.

Kamelion. Ben euh…que voulez-vous que je dise à propos d’un robot qui n’est pas aussi cool que K-9 et qui n’apparaît que dans deux épisodes, celui où il arrive et celui où il s’en va?




Et nous terminons par Peri Brown (Nicola Bryant), Perpugilliam de son vrai prénom, Romanadvoratrelundar ne détient donc plus le record du nom le plus bizarre. Pour ce qu’on en voit dans cette saison, c’est que c’est une petite fille gâtée assez geignarde.



Mes épisodes préférés avec le cinquième Docteur:

Castrovalva (s19 ép01)


C’est là que l’histoire du céleri trouve son commencement, on voit les premiers pas de Five (pas en très bon état) et le méli-mélo spatio-temporel à l’intérieur de la cité donne lieu à une drôle de fresque me plait beaucoup.

Kinda (s19 ép03) et Snakedance (s20 ép02)


Ces deux épisodes font intervenir le Mara, un serpent géant qui hypnotise les gens et se nourrit de leurs peurs.

Non, c'est pas à cause du flash...

Black Orchid (s19 ép04)


C’est l’épisode du cricket, y’a rien d’autre à dire.

Mawdryn Undead (s20 ép03)

Hey! On t'a renversé des lasagnes sur la tête!

En plus d’introduire Turlough et la trilogie du Black Guardian, on revoit le Brigadier en prof de maths ayant oublié l’existence du Docteur. L’histoire est dans l’ensemble assez timey-wimey.

The Five Doctors (film spécial pour les 20 de la série) Si vous n'avez encore jamais regardé l'ancienne série, cet épisode est peut-être le premier à voir, car c'est un bel aperçu des personnages et de l'esprit Doctor Who Classic!

Parce qu’il y a cinq Docteurs (sic !). Bon, pépé Hartnell était mort et remplacé dans le rôle de One par Richard Kurndall, et Tom Baker n’étant pas disponible, lui et Lalla ne font que quelques apparitions tirées d’une scène de Shada, mais c’est quand même bien !



Episode anniversaire, donc. Le scénario peut comporter des éléments non-compatibles avec la chronologie, mais on regarde surtout pour le bonheur de retrouver tout le monde (malgré les quelques absents): quatre Docteurs travaillant ensemble (Two et Three se chamaillent un peu, mais pas autant que dans The Three Doctors), plusieurs compagnons (Turlough, Tegan, Sarah Jane (avec un ciré rose horrible, dire qu'on lui reproche sa tenue Andy Pandy dans The Hand of Fear), Susan (qui a bien changé mais qui est toujours aussi chougneuse), le Brig, apparitions de Romana et K-9, et brèves allusions ou illusions d'autres). Côté méchants, c'est la compile, il y a des Daleks, des Cybermen, le Yéti, et surtout, le Maître!


Tu l'as dit!

Un individu dont on ne voit pas le visage capture les trois premiers Docteurs et certains de leurs compagnons, et se délecte de jouer avec leurs figurines comme avec les pions d'un jeu de société. Il tente de capturer Four et Romana, mais cela bloque. En attendant, les autres Docteurs sont transmatés dans la Death Zone, lieu maudit situé sur la partie sombre de Gallifrey où Rassilon et son Oeil de l'Harmonie sont planqués dans un sommeil éternel dans la Dark Tower. Five ressent les effets des captures de ses précédents lui-mêmes et commence à disparaître. Sur la partie lumineuse de la planète, les Time Lords (dont le Lord President Borusa, un autre personnage-clef) tiennent conseil et arrêtent leur décision: pour sauver le Docteur...rien de tel que d'envoyer le Maître dans la Death Zone!


L'enclos du terrifiant K-9!


Sarah Jane explique à Three que bientôt, il va avoir une tête hirsute!



Comme dirait le Brigadier: "Wonderful chap. All of them!"



Tegan! Turlough! C'est pas le moment pour siroter un cocktail tropical, je suis en train de disparaître!

Dans l'ensemble, je ne regrette que l'absence de Tom Baker (lui aussi) et de William Hartnell (même si Richard Kurndall est tout à fait valable).




Sur le dernier DVD paru, il y a un Easter Egg, avec les commentaires audio de trois personnes dont devinez qui! Si vous vous débrouillez en anglais, cliquez sur l'image ci-contre pour le découvrir.





Planet of Fire (s21 ép05)


Le grand final de Turlough et Kamelion, avec un mini-Maître pour jouer les trouble-fête, et puis, c’est pas tous les jours qu’on voit l’intérieur du TARDIS de l’ennemi juré du Docteur (décoré avec beaucoup plus de noir).

The Caves of Androzani (s21 ép06)


Le cinquième Docteur s’en va et laisse place au sixième dans un cocktail de lait de chauve-souris et de céleri violet, en se sacrifiant pour Peri. Notons aussi des grottes inquiétantes et un drôle de type masqué appelé Jek et son armée d’androïdes.

Article précédent/suivant sur Doctor Who

Sommaire Whoniverse
Ecrit par Campanita, le Lundi 17 Septembre 2012, 13:08 dans la rubrique "Critiques séries".