Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Welcome!

Hello, je suis Campanita. Juste un petit blog pour partager mes petits gribouillages ainsi que mes impressions sur le monde...

***

Vous pouvez emprunter les images de mes peintures et dessins, mais veuillez me créditer si vous le faites.


Vous cherchez un article en particulier? Par ici!


...ou par-là!

Voyons ce qui se raconte dans la jouebosphère...

Word of God

"I'm a geek. I'm a writer. I spent all of my time in my childhood obsessing about Sherlock Holmes and Doctor Who. I was alone, I was an outsider — what do you expect? I was that bullied kid at the back of the class weeping for loneliness. I don't think, generally speaking, people become writers because they were the really good, really cool, attractive kid in class. I'll be honest. This is our revenge for people who were much better looking and more popular than us. I was a bit like that, I suppose."

Steven Moffat

"De longues recherches m'ont menée à ce constat. : l'aliment théologal, c'est le chocolat. Je pourrais multiplier les preuves scientifiques, à commencer par la théobromine, qu'il est seul à contenir et dont l'étymologie est criante. Mais j'aurais un peu l'impression d'insulter le chocolat. Sa divinité me semble précéder les apologétiques. Ne suffit-il pas d'avoir en bouche du très bon chocolat non seulement pour croire en Dieu, mais aussi pour se sentir en sa présence ? Dieu, ce n'est pas le chocolat, c'est la rencontre entre le chocolat et un palais capable de l'apprécier."

Amélie Nothomb in Biographie de la faim


Torchwood
--> Saisons 1 et 2


A Cardiff, Gwen Cooper, une flickette sans histoire, se rend avec ses collègues sur les lieux d’un crime, mais voilà l’équipe repoussée et tenue à l’écart, parce que soi-disant c’est une affaire spéciale et qu’il y a déjà des experts qui s’en chargent : Torchwood. Mais Gwen veut fouiner et s’en va espionner cette curieuse bande penchée au-dessus du cadavre. Parmi eux, une femme munie d’un étrange gant en fer. Elle s’en sert pour tout bonnement ramener le macchabée à la vie, afin de le questionner sur son meurtrier. Gwen n’en croit pas ses mirettes, et elle n’a pas le temps de réagir que le chef de Torchwood, le Capitaine Bôgosse Harkness, lève ses magnifiques yeux bleus vers elle et lui signale qu’il l’a repérée en train de les épier.


Gwen décide de faire des recherches sur cette mystérieuse équipe de Torchwood, se fait au passage attaquer par un extra-terrestre des égouts, et fini par découvrir qu’il s’agit d’une organisation secrète ayant pour but de s’occuper des problèmes d’aliens qui menacent la ville. De fil en aiguille, Gwen deviendra des leurs, ce qui va progressivement foutre la pagaille dans sa vie, mais en rendant celle-ci vachement plus excitante.

Torchwood est sûrement le dérivé le plus populaire de Doctor Who. D’ailleurs, vous avez-vu, c’est une anagramme! Le personnage mis à l’honneur est cette fois le séduisant Jack Harkness, ex-agent du temps rencontré par le neuvième Docteur et Rose Tyler lors de l’épisode The Empty Child. Quant à l’organisation Torchwood, son origine est expliquée dans la saison 2 du New Who, bien que Jack y ait apporté une vision neuve.

Contrairement à The Sarah Jane Adventures, on s’adresse ici plutôt aux adultes: violence, gore, vulgarité, sexe…Ce n’est pas non plus de la pornographie ou du glauque total, mais le ton est définitivement plus sombre, il n’y a pas ce côté coloré et magique qu’on retrouve dans Doctor Who, et Jack est...bisexuel? Pansexuel? Omnisexuel? Exobiophile? Enfin soit, ce mec est capable de draguer n’importe quoi (tant que c’est humanoïde et doté d’intelligence j’imagine). Vous voilà prévenus.

C’est néanmoins ce personnage, que je trouve excellent au demeurant, qui porte la série sur ses épaules, car les autres sont au mieux sympathiques, au pire chiants (cnfr Gwen). Les meilleurs épisodes sont d’ailleurs ceux qui sont liés au passé de ce cher Jack.


Ianto Jones, l’homme à tout faire de Torchwood, doué pour servir le café et accessoirement amant de Jack.


Toshiko Satô, l’informaticienne (ben voyons!) effacée.


 Dr Owen Harper, la tête-à-claque de l’équipe qui s’arrose d’hormones pour aller pécho.

 

Suzie Costello, la psychopathe gantée.

 

Rhys, gros nounours gentil et un peu bête qui doit supporter Gwen.

Pour ceux qui suivent Doctor Who, Martha Jones, compagne du dixième Docteur, fait une apparition dans la saison 2 de Torchwood pour un double-épisode.


J’en profite pour dire que je n’ai toujours pas compris pourquoi certains préféraient Torchwood à Doctor Who. Je ne dis pas que Torchwood est nul, mais pour moi, Doctor Who est un truc énorme, et Torchwood, c’est juste un petit machin qui a poussé dessus. D’ailleurs, mon passage préféré, c’est quand on entend des bruits de TARDIS et qu’après Jack se précipite pour aller rejoindre son Time Lord.

Il y a actuellement quatre saisons de Torchwood, mais les deux dernières possèdent une organisation différente, je ferai un article sur chacune d’elles.



Ah, oui, comme point positif: y'a Spiiiiiike!

Article suivant sur Torchwood.

Sommaire Whoniverse
Ecrit par Campanita, le Mardi 10 Avril 2012, 16:54 dans la rubrique "Critiques séries".